Rabid Habs

5 prédictions audacieuses pour la saison à venir

Montreal Canadiens

Texte original de Nick Lariviere en anglais ICI.

Avec le camp d’entraînement des Canadiens de Montréal qui s’ouvrira dans moins d’un mois, il y a encore une tonne de questions qui demeurent en suspens et autant de décisions qui seront prises d’ici le match d’ouverture à Toronto le 7 octobre qui affecteront les résultats sur la glace.

Mais on vous propose cinq prédictions audacieuses qui pourraient être déterminantes pour la saison 2015-2016 du Tricolore!

1. Carey Price ne sera pas en mesure de répéter ses exploits de la saison dernière

Carey Price est sans aucun doute le meilleur hockey de la planète à l’heure actuelle, mais il est peu probable qu’il soit capable de maintenir un pourcentage d’efficacité au-dessus de .930 et une moyenne sous la barre des 2 buts par rencontre.

Il est réaliste de s’attendre à un pourcentage de .925 et une moyenne de moins de 2.20 de la part du gardien du club montréalais.

Price aura sa chance de mettre la main sur un second trophée Vézina l’année prochaine, cependant, le trophée Hart devrait lui échapper, si ses coéquipiers se comportent mieux devant lui, ce que l’on souhaite tous!

2. Alex Galchenyuk sera un centre à temps plein d’ici Noël

Après avoir joué la grande majorité de ses trois premières saisons dans la LNH à l’aile gauche, Alex Galchenyuk devrait être prêt à remplir de plus grandes responsabilités, au centre.

Repêché comme le futur centre numéro un des Canadiens de Montréal, Galchenyuk n’a pas encore eu la chance de démontrer tout son talent à sa position naturelle, si ce n’est pour un séjour de 10 matchs en décembre dernier au cours duquel il a récolté 9 points (4 buts et 5 passes) en jouant aux côtés de Brendan Gallagher et Max Pacioretty.

Les choses allaient bien pour lui jusqu’à ce que les équipes adverses commencent à trouver la façon de le contrer. Pendant son court passage au centre de la première ligne, les Canadiens ont affiché un dossier de 8-1-1. Therrien l’a ensuite placé sur le 2e trio au centre de David Desharnais et Jiri Sekac. L’entraîneur n’a pas été satisfait de sa tenue et il a été ramené à l’aile pour le reste du calendrier régulier et des séries.

Cet été, Galchenyuk a signé un contrat de 5,6M$ pour deux ans. Ces deux saisons serviront au Tricolore à évaluer si oui ou non il deviendra le centre de premier plan qu’il devrait être. On devrait le voir au centre pendant le camp d’entraînement, mais il débutera la saison à gauche.

D’ici le temps des Fêtes, il devrait obtenir une autre occasion de pivoter le premier trio et devrait être capable de devancer Desharnais. Si des blessures se produisent, le scénario pourrait survenir plus rapidement…

3. Alex Semin va marquer de 20 à 25 buts

Plus tôt cet été, Alex Semin et les Canadiens ont paraphé une entente d’un an pour 1,1M$. Le précédent contrat de Semin a été récemment racheté par les Hurricanes de la Caroline après une saison décevante de 6 buts et 19 points en 57 matchs.

Avant la dernière campagne, Semin n’avait jamais marqué moins de 20 buts lors du calendrier complet.

Le plus gros problème du Russe est sa tendance à ne pas se présenter à chaque match, mais avec un contrat d’un an, il devra se prouver! Il aura la motivation de jouer pour décrocher un autre énorme chèque l’été prochain!

Il n’a que 31 ans et il avait enfilé 22 buts lors de la saison 2013-2014, on peut s’attendre à le voir épauler Max Pacioretty au chapitre des buts marqués.

4. Tom Gilbert sera échangé

Les Canadiens ont actuellement neuf défenseurs capables d’évoluer dans la LNH au sein de leur formation et risquent d’en perdre un lors du dépôt de la liste de protection avant le début de la saison si Marc Bergevin ne procède pas à une transaction.

Tom Gilbert, Alexei Emelin et Jarred Tinordi sont tous susceptibles d’être échangés, mais pourquoi Gilbert davantage?

Emelin a une clause de non-échange complète et un impact de 4,1M$ pour les 3 prochaines années sur la masse salariale. Il sera ardu pour Marc Bergevin de trouver une équipe prête à l’accueillir.

Tinordi est encore jeune et son physique hors du commun représente un atout majeur à lui seul. L’équipe sera patience dans son cas.

Gilbert écoule la dernière année de son pacte de 2 ans avec un salaire annuel de 2,8M$, il est un arrière qui apporte de la profondeur à n’importe quel club de la LNH. Sa valeur sur le marché pourrait permettre à Montréal d’obtenir un choix de 3e ronde au repêchage.

5. Montréal va de nouveau terminer au 1er rang dans la division Atlantique

Le Tricolore sera en mesure de remporter le titre de sa division, car leurs seuls véritables adversaires – le Lightning de Tampa Bay – n’ont pas amélioré de façon significative leur formation. L’ajout de Semin aidera Montréal dans des duels offensifs comme ceux contre Tampa Bay.

De plus, les Canadiens ont aussi un avantage devant le filet par rapport au Lightning, ce qui est probablement la position la plus importante dans le hockey d’aujourd’hui.