Rabid Habs

Et après tout ça?

Alexander Semin Photo - NHL.com

Après le repêchage, après les échanges, après l’ajout d’agents libres, après la signature d’Alex Galchenyuk, ça aboutit à quoi pour vos Canadiens en 2015-2016?

Le moins que l’on puisse dire du dernier repêchage, c’est que pour une équipe continuellement à la recherche de compteurs, les Canadiens se sont surtout dénichés des joueurs qui se défendent bien des deux côtés de la patinoire et qui démontraient du leadership au sein de leurs équipes respectives.

Seul l’avenir dira si Noah Juulsen, Lukas Vejdemo, Matthew Bradley, Simon Bourque et Jeremiah Addison perceront l’alignement de votre équipe, mais il faut comprendre que s’ils se joignent éventuellement au CH, ce sera à titre de joueurs de soutien, et non à titre de joueurs d’impact. Pour l’instant, ils continueront leur développement dans les ligues mineures ou juniors.

Marc Bergevin a surement hésité à transiger avec les Canucks pour acquérir Zack Kassian en échange de Brandon Prust, mais le plafond salarial a certainement joué contre ce dernier. Le hockeyeur de 31 ans, qui avait laissé tomber les gants 37 fois au fil de ses 172 matchs disputés avec l’équipe, est donc parti à Vancouver. Zack Kassian, âgé de 24 ans et ancien choix de première ronde des Sabres en 2009, a seulement défendu ses coéquipiers à quatre reprises au cours des deux dernières années, et ce malgré son physique imposant qu’il utilise pourtant sournoisement, de temps à autres, à son avantage. Kassian, qui en est à sa dernière année de contrat, souffre de problèmes au dos (il n’a joué que 42 matchs l’an dernier), et a été échangé à 2 reprises avant l’âge de 25 ans. Toute une feuille de route!

Le marché des joueurs autonomes n’était pas autant alléchant cette année comparativement aux années antérieures, mais quelques signatures ont su surprendre les partisans. Bien que vos Canadiens ont signé le défenseur Jeff Petry (6 ans-5.5 millions annuellement-clause de non échange) et qu’ils ont trop payé pour ses services, les partisans peuvent probablement comprendre la transaction reliée au manque de profondeur au sein de la brigade défensive de l’équipe.

L’ajout de Mark Barberio à la défense est à remarquer, car elle est à 2 volets (325,000$ dans la Ligue Américaine de hockey) et seulement 600,000$ s’il se taille un poste avec le grand club. Toute une aubaine!

Marc Bergevin s’est permit d’être audacieux avec la signature d’Alexander Semin à un contrat d’un an. Risque minimal au point de vue du plafond salarial (1.1million pour la saison). Semin s’avèrera peut-être une plaisante surprise pour l’équipe, mais n’oubliez surtout pas que son contrat de 35 millions a été racheté par les Hurricanes suite à une saison de six buts et 19 points en 57 matchs. Semin n’est pas un employé model à la Pascal Dupuis ou Ian Laperrière. Il fait plutôt Pierre Dagenais ou Andrei Kostitsyn.

Au potentiel d’obtenir 15 buts, le directeur-général risque peut-être l’empoisonnement de son vestiaire si Semin continue à jouer malgré un manque d’efforts à la tâche! Au prix qu’il est payé, j’ose croire que s’il ne travaille pas, il sera tout simplement reléguer à la passerelle par Michel Therrien.

En ce qui à trait à Alex Galchenyuk, les négociations se sont peut être prolongées plus longtemps que les deux parties le désiraient, mais tout semble indiquer qu’il n’y a aucune amertume d’un côté comme de l’autre, ce qui est en soit prometteur pour le futur. Et le futur, Galchenyuk peut l’être pour votre équipe!

Après avoir trouvé le fond du filet à 20 reprises en 2014-2015, Galchenyuk se méritera 2,8 millions par année pour les deux prochaines saisons. Ce sont les années suivantes qui ont le potentiel de devenir coûteuses à l’équipe si sa progression continue à grimper. C’est à ce moment-là qu’une clause de non-échange et un contrat de 5.5 millions à Jeff Petry, par exemple, peut revenir hanter Marc Bergevin. D’ici là, nous saurons tous si Galchenyuk sera perçu comme le futur de l’équipe.

Et après tout ça, après tous les tracas et les débats (chanson de Hart Rouge si je ne m’abuse, mais ca remonte tout de même d’assez loin!) qu’en est-il de votre équipe?

Et bien voilà, il n’en est rien! Votre défensive demeure la même avec les doutes que sont Emelin, Gilbert et Tinordi ainsi que le vieillissement de Markov. Beaulieu, Subban et Petry seront vos meilleurs éléments et Barberio et Pateryn les supporteront au meilleur de leurs talents. Ne soyez pas surpris de voir Emelin sous d’autres cieux cette saison si Bergevin trouve preneur. Tinordi, quant à lui, devrait rester avec le grand club étant donné l’échange de Prust et du manque de bagarreurs dans l’alignement.

Votre offensive ne sera pas ravigotée par l’arrivée d’Alexandre Semin et Zack Kassian. L’année dernière, seul Pacioretty semblait intéressé à jouer pendant les séries éliminatoires. Galchenyuk, Plekanec et autres ont eu peine à s’inscrire sur la feuille de pointage malgré des performances respectables durant la saison régulière. Kassian et Semin seront des distractions et la proie des journalistes dès leurs premières bévues.

En bout de ligne, le scénario sera identique à celui de l’an dernier; Price sera votre équipe!

Suivez Alain sur Twitter @avocatdudevil.

2 Comments

  1. yvesdoucet

    August 12, 2015 at 9:14 pm

    Belle analyse! Et, oui, c’est bien Hart Rouge qui chantait Et après tout ça: https://www.youtube.com/watch?v=gFdVQzkQoXE

  2. Alain Fournier

    August 13, 2015 at 8:55 am

    Merci Yves!