Rabid Habs

Les Hurricanes constituent-t-ils un piège pour le CH ?

Hurricanes vs Habs

Le piège à éviter

Souvent, quand on a rendez-vous contre des équipes plus faibles que nous, il est possible de jouer la facilité et de se voir perdre de très mauvaise façon. On pense de suite à la double confrontation contre les Sabres les 28 et 29 novembre derniers. Les défaites 2 à 1 au First Niagara Center puis 4 à 2 au Centre Bell ont démontré à quel point il est étrange de perdre des confrontations contre des équipes du fond de tableau et de se retrouver bien classé. Il faut dire aussi, que le CH avait gagné 8 de ses 9 derniers matchs et se retrouvait dans une situation plus que confortable.

Deux semaines plus tard, les équipes se retrouvent

En effet, il y a deux semaines jour pour jour, les joueurs de Bill Peters venaient au Centre Bell avec un début de saison catastrophique. Aujourd’hui même, la Caroline a la pire fiche de l’association de l’Est avec 24 points et l’avant-dernière fiche dans le circuit Bettman (Les Oilers ont 21 points). Alex Galchenyuk et Max Pacioretty avaient excellé ce jour-là avec tous deux 3 points et surtout le premier « hat-trick » du jeune numéro 27.

Les clés du matchs

Alors que la fiche du CH à domicile est excellente (13-4-1), à l’extérieur la fiche est dubitative. En effet, la fiche est de 9-7-1 avec un nombre de tirs plutôt faible et des premières périodes souvent mal gérées. Les résidents de Raleigh quant à eux ont une fiche de 6-7-2 dans leur antre et 4-12-2 à l’étranger. Tout cela pour dire qu’ils ont tout à fait leurs chances de battre une équipe en forme qui sera attendue au PNC Arena.

Au vu de l’entraînement, Galchenyuk alimentera le premier trio en compagnie de Pacioretty et Gallagher, habituel coéquipiers depuis 6 matchs. Plekanec quant à lui aura Desharnais et Parenteau alors qu’Eller aura Sekac et Prust. Seul le 4ème trio est incertain. A la ligne bleue les paires ne changent pas, le jeune Nathan Beaulieu a bien saisi sa chance depuis son retour de Hamilton. Carey Price obtiendra son 30ème départ de la saison.

Il faudra saluer le retour au jeu de Jordan Staal et de Jiri Tlusty qui ne seront pas de trop dans la dernière équipe de l’Est.