Rabid Habs

Un avenir rose du côté de Montréal

Habs Nikita Scherbak in WHL jersey

Maintenant que la saison tire à sa fin, que ce soit dans la LNH, dans la LAH ou bien dans la LCH, plusieurs espoirs du Canadien se sont illustrés avec quelques superbes prestations. Je pense notamment à Charles Hudon qui, à sa première année professionnelle, a dominé tous les marqueurs du côté des Bulldogs. Je pense aussi au plus récent premier choix du Canadien, Nikita Scherbak, qui est allé de plusieurs soirées bien productives au courant de la saison.

Voici quelques espoirs que nous pourrons bien voir à Montréal dans un avenir rapproché.

Jérémy Grégoire

Un québécois qui n’a pas déçu est certainement Jérémy Grégoire. En raison d’une importante blessure, Grégoire n’a joué que 32 parties au cours de la saison régulière, ce qui ne l’a pas empêché de performer et d’aider son équipe, le Drakkar de Baie-Comeau, à se qualifier pour  le tournoi printanier. Du haut de ses 6 pieds et 190 livres, le centre numéro 1 du Drakkar a inscrit 20 buts en plus d’ajouter 21 passes tout en gardant un raisonnable +9. De plus, en 12 parties éliminatoires, Jérémy a amassé un impressionnant total de 21 points, dont 10 buts.

Michael McCarron

Dirigeons-nous un peu plus vers l’ouest et rendons-nous à Oshawa, en Ontario, pour aller scruter les statistiques d’un grand centre; Michael McCarron. Repêché en première ronde, 25e au total, McCarron a connu une saison respectable avec les Generals dans la ligue de l’Ontario. En 31 parties, il a amassé un total de 27 points en plus d’écoper 70 minutes de pénalité et il a gardé un différentiel de + 17. Lors des séries, Michael est encore une fois efficace en accumulant 15 points en 18 parties (série toujours en cours vs Érié). La meilleure saison de sa carrière junior fut enregistrée avec les Knights de London, où il a récolté un total de 41 points (22b, 19p) en seulement 25 parties.

Nikita Scherbak

Un espoir très excitant à voir jouer et que plusieurs ont hâte de voir performer avec les couleurs du Canadien est certainement Nikita Scherbak. Le plus récent premier choix de l’équipe montréalaise (26e) a connu une impressionnante 2e saison dans la WHL avec les Silvertips d’Everett. Il a cumulé 27 buts et 55 passes pour un total de 82 points en seulement 65 parties. Récoltant au passage 60 minutes de pénalités ainsi qu’un excellent +33, Nikita a offert sa meilleure saison junior. Parions que nous devrions le voir dans un avenir rapproché dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.

Charles Hudon

Passant la majeure partie de sa carrière junior avec les Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ, Charles Hudon a fait le saut chez les professionnels cette année avec les Bulldogs d’Hamilton. Il a grandement impressionné au cours de cette saison amassant un total de 57 points, dont 19 buts, en 75 joutes. Hudon a  terminé au 1er rang des marqueurs de l’équipe et cette impressionnante saison lui a valu une invitation au match des étoiles de la LAH. Cette nomination fut un cas unique chez les Bulldogs et il n’a pas déçu récoltant un tour du chapeau face aux meilleurs gardiens du circuit. Cette belle année du jeune joueur originaire d’Alma n’aura cependant pas pu mener l’équipe en série, ce qui aurait été une première depuis 2011.

Tim Bozon

Tim Bozon est un véritable exemple de courage, de détermination et de volonté. Le 1er mars 2014, la planète hockey est sous le choc après avoir appris qu’un espoir du Canadien, en occurrence Tim Bozon, se retrouve à l’hôpital en raison de la méningite, une maladie très dangereuse. Les mauvaises nouvelles continuent de s’additionner lorsqu’on apprend, 5 jours plus tard, qu’il est placé dans un coma artificiel puisque son état s’est détérioré. Un soupir de soulagement est poussé le 19 du même mois lorsqu’il quitte finalement les soins intensifs. Vous aurez déduit que Bozon n’a pu terminer sa saison de hockey avec le Ice de Kootenay. Par contre, cette rude épreuve ne l’a pas empêché de revenir en force cette saison, récoltant au passage 63 points (35b, 28p) et concernant un excellent +14 en seulement 57 parties. Impressionnant pour un jeune homme qui a vu la mort de près !

Zachary Fucale

Finalement, Zachary Fucale. Échangé des Mooseheads de Halifax aux Remparts de Québec au courant de la saison, Fucale n’a certes pas connu la saison espérée. Lorsqu’il évoluait pour les Mooseheads, en début de saison, Fucale a compilé un dossier de 13 victoires, 9 défaites et 2 autres défaites en temps supplémentaire. Ce qui, à première vue, n’est pas si banale, mais ce qui fait défaut est sans doute le haut pourcentage de buts alloués (3,20) et sa faible moyenne d’efficacité qui s’élevait à peine à .890. Fucale voyait probablement déjà sa saison rebondir à Québec, mais malheureusement pour lui, ce ne fût pas le cas. Enregistrant seulement 8 gains en 16 départs, Zachary affichait un pourcentage d’arrêts de .877 et une moyenne de 3,22. Ces statistiques ont même fait en sorte que son entraîneur, Philippe Boucher, lui a préféré son auxiliaire, Callum Booth, en fin de saison et en début de séries éliminatoires. Par contre, dès qu’il en a eu la chance en séries, le cerbère québécois s’est bien repris en enregistrant 11 victoires consécutives avant d’échapper un match face à l’Océanic de Rimouski en finale de la LHJMQ (série toujours en cours 2-1 QC actuellement). Avec Carey Price en pleine possession de ses moyens, il sera intéressant de voir si le Canadien tentera d’échanger Fucale au profit d’un jeune et prolifique attaquant.

Je crois sincèrement qu’avec ces jeunes dans nos rangs, les Canadiens ont un très bel avenir devant eux. Espérons qu’ils vont savoir leur faire de la place pour que ces jeunes puissent se développer adéquatement et deviennent de vrais atouts pour notre équipe.

 

One Comment

  1. Pierrick

    May 14, 2015 at 4:44 pm

    Salut bon papier et solide! tu peux toujours communiquer avec moi via @Espace_CH sur twitter!