Rabid Habs

Un retour à la maison attendu

habs-team-01

Le Canadien de Montréal affrontera les Bruins de Boston, demain soir au Centre Bell, dans ce qui se voudra le match d’ouverture du club. Le CH fait justement partie d’une liste de cinq équipes qui n’ont disputé aucun match à domicile pour le moment. De ce groupe, l’on y retrouve les Jets, les Sens, le Tricolore, les Ducks et les Devils.

Bien que la saison ne soit vieille que de quatre rencontres (toutes à l’étranger, dans un intervalle de six soirs) et que l’organisation ait récolté une excellente récolte de six points sur une possibilité de huit, tout n’est pas parfait, loin de là.

Les récents succès de l’équipe sont dûs principalement à la contribution de trois joueurs: Tomas Plekanec (5 pts), Alex Galchenyuk (3 pts) et Andrei Markov (3 pts). L’on a pu remarquer dès le départ, à la surprise générale, une très belle chimie entre les deux premiers qui évoluent, pour la première fois, sur un même trio. Qui aurait cru que Plekanec marque quatre filets en autant de parties? Que Galchenyuk exerce un impact aussi rapide dans la formation? Que Markov, même si on le croit ralentir années après années, prouve qu’il demeure toujours, à 35 ans, un défenseur de premier plan?

Revenons au début de saison du CH. Oui sa fiche est excellente (et mieux qu’on l’aurait tous anticipé). Mais force est d’admettre que les performances globales du Canadien n’ont pas convaincu grand monde, que ce soit l’avantage numérique, le désavantage numérique, ou le jeu défensif, par exemple. Mais un problème encore plus important retient l’attention: celui des débuts de matchs. Ils ont tellement été entamés de façon laborieuses qu’ils ont permis à ses adversaires de prendre les devants dans tous ses matchs; la formation a donc été obligé de jouer du hockey de rattrapage du début à la fin. C’est une formule qui a porté fruits 75% du temps, mais combien épuisant physiquement! Des remontées à n’en plus finir démontrent énormément de caractère, certes, mais signifient du même coup que tu prends du temps à te mettre en marche et qu’en jouant de la sorte avec le feu, tu finis par te brûler (comme à Tampa). Bref, il ne faudra pas en faire une habitude!

Nonobstant ces correctifs à apporter, l’équipe trône actuellement en tête de la divison Atlantique (devant le Lightning et les Bruins, entre autres). C’est quand même assez étonnant lorsque tu penses que ton premier trio (Gallagher – Desharnais – Pacioretty) ne fonctionne pas à son plein potentiel, que ton 3e trio (Bourque – Eller – Sekac) est complètement amorphe, que ta défensive est plutôt inquiétante et que P.K. Subban ainsi que Carey Price, sans mal faire, pourraient en offrir davantage.

Il était donc temps que le Canadien rentre à la maison pour jouer devant ses partisans, et c’est peut-être l’énergie transmise par ces derniers qui feront en sorte que le CH offre du bon hockey dès la première minute de jeu, qui sait!

COIN DES STATISTIQUES

Classement: 1er Atlantique / 3e Est / 5e LNH

Buts marqués: 11 (10e)

Buts alloués: 14 (26e)

Avantange numérique: 0% (30e)

Désavantage numérique: 77,8% (19e)

Meilleur marqueur (MTL): Tomas Plekanec (4 buts)

Meilleur passeur (MTL): PA Parenteau (3 aides)

Meilleur pointeur (MTL): Tomas Plekanec (5 points)

Minutes de punitions (MTL): P.K. Subban (10 minutes)

Malgré ces chiffres peu élogieux, le Canadien fait définitivement mentir les statistiques puisque qu’il fait partie, à cette heure-ci, du top-5 de la LNH.

Le performances de début de saison de l’équipe vous inquiète-elle? Ou pour vous quatre matchs ne représentent pas un échantillon assez significatif?

Suivez moi sur Twitter @GuillaumeL_MTL.